A l’abattoir


4ème de couverture personnalisé :


Dans « A l’abattoir » Stéphane Geffroy raconte sa vie d’employé dans un abattoir breton, à la tuerie. Il y a travaille depuis 25 ans. C’est à cet endroit de la chaîne que le travail est le plus dur. Ce travail casse les hommes et, à 50 ans leur donne le sentiment d’être déjà vieux.

Dans l’industrie agro-alimentaire, des dizaines de milliers d’hommes et de femmes vivent encore aujourd’hui dans des conditions ouvrières d’une autre époque. Tout cela loin des projecteurs médiatiques.

L’histoire de Stéphane est également celle d’un engagement syndicat qui le fait tenir debout, ainsi qu’une expérience de juré qui l’a profondément transformé.


Avis personnel sur ce livre :


C’est un livre très dur, sur la vie quand on travaille dans un abattoir. Au départ Stéphane Geffroy, nous dit qu’à l’origine il avait prévu de travailler dans cette usine pour un emploi saisonnier, et au final, il y travaille depuis 25 ans. Au début du récit il y a le témoignage de Stéphane sur sa vie dans l’entreprise, et vers la fin il nous raconte sa vie à l’extérieur de l’abattoir. Au départ je ne voyais pas trop le rapport. Mais, aujourd’hui avec le recul, je me rends compte que l’auteur nous raconte l’impact que peut avoir la vie à l’intérieur sur la vie à l’extérieur.

Comme je le disais un peu plus haut, c’est un livre très dur, car il y a parfois des passages avec des descriptions détaillées. Ces descriptions peuvent être difficiles à supporter. Hormis cela, j’ai apprécié ma lecture, dans le sens où l’on apprend plein de choses sur le travail dans un abattoir.

Comparer cet ouvrage avec...

A propos de l'auteur

Stéphane Geffroy est employé depuis 25 ans dans un abattoir breton, à la tuerie. C’est à cet endroit de la chaîne que le travail est le plus dur : il casse les hommes et, à cinquante ans, leur donne le sentiment d’être déjà vieux. Dans l’industrie agro-alimentaire, des dizaines de milliers d’hommes et de femmes vivent encore aujourd’hui cette condition ouvrière d’autrefois, loin des projecteurs médiatiques.

L’histoire de Stéphane est aussi celle d’un engagement syndicat qui le fait tenir debout et d’une expérience de juré qui l’a profondément transformé.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “A l’abattoir”