Vendez vos livres en direct. Aucun intermédiaire
bienvenue chez bibliolivre.com,

Le mystère GI’s tombeau

24 décembre 1944, une terrible catastrophe maritime se produit au large de Cherbourg. Le Léopoldville, un paquebot plein à craquer de soldats américains partant pour le front de l’Est, coule, victime d’une torpille de U-Boot, un sous-marin allemand. 782 victimes meurent au cours de cet effroyable drame. De nos jours, un plongeur est retrouvé sauvagement assassiné alors qu’il explorait l’épave du paquebot.
Une croix gammée est gravée sur son front. Le tueur n’a pas hésité à lui fracasser le crâne pour le marquer de l’infâme signe nazi. Le détective privé Joshua Pastorius se saisit alors de cette enquête, attiré par ce crime sordide. Il va rapidement découvrir que l’épave est au cœur d’une incroyable intrigue où se mêlent crimes, passions, amours, secrets, horreurs, et un mystérieux coffret dont tout le monde veut s’emparer.

L’affaire Rouge Turner

En 1832 à La Bouille, charmant petit village normand situé en bord de Seine, le célèbre peintre anglais William Turner est présent à l’occasion du concours « Impressions en Seine », Il découvre alors, en se blessant tandis qu’il peint, une étrange fascination pour la couleur rouge sang étalée sur sa toile. Cette année-là, trois peintres seront retrouvés morts, les veines tranchées…
La Bouille, de nos jours. Un des artistes participant à la 126e édition du concours de peinture de ce village normand, situé en bord de Seine et faisant face au port de Rouen, a été retrouvé assassiné, impitoyablement saigné. Le tueur a envoyé à un détective privé, Joshua Pastorius, une vidéo de la scène du crime dans laquelle on le voit peindre avec le sang de sa victime…
En enquêtant sur place, Pastorius fait rapidement le lien avec les meurtres commis en 1832, à l’occasion de la première édition de ce concours inauguré par le peintre anglais William Turner, précurseur de l’impressionnisme et aussi principal suspect à l’époque. Le privé se replonge alors dans l’histoire, persuadé qu’en résolvant les crimes du passé, il détiendra la clé de l’énigme présente…